:::: MENU ::::

La Voix du Fondus n°2, 2013

  • Juin 12 / 2013
  • 0
Voix du Fondus

La Voix du Fondus n°2, 2013

EDITORIAL

L’Assemblée Générale du 12 mars 2013 a présenté un bilan d’activités globalement satisfaisant. Les comptes mettent en évidence une petite progression par rapport à l’année 2012 ce qui aura permis à l’ASTB d’effectuer quelques investissements intéressants sans nécessiter d’avoir recours à des prêts ou à des subventions publiques et d’aboutir à une excellente stabilité du bilan financier. Exemple intéressant de gestion de bon sens dont seraient bien inspirés de s’intéresser les décideurs de nos états en faillite qui ne cessent de matraquer leurs administrés pour rembourser les déficits dont ils sont responsables pour satisfaire sans vergogne leurs intérêts personnels !

Il faut cependant noter entre les quatre départements certaines disparités qui nécessiteront un nouvel effort de rectification à compter du début du 2° semestre 2013. Comme prévu, le département Technique a maintenu le niveau de son activité ce qui lui aura permis en plus de participer très activement au lancement de l’association LCLMCH ; la relance du département Médical a elle aussi donné entière satisfaction puisque ce département a atteint ses objectifs, le niveau atteint étant maintenant comparable à celui du département Technique. En revanche le département Recherche a continué à prendre beaucoup de retard dans la réalisation du prototype ENEX+tennis, gênant en cela l’avancée de plusieurs réalisations programmées, en particulier celles du département Enseignement dont l’activité est celle qui a souffert le plus de cette situation. Les présentations des Directeurs des quatre départements font l’objet des synthèses publiées dans le N°2 de la Voix du Fondus.

En l’absence de finalisation du projet ENEX+tennis dont le Bulletin Scientifique avait réservé les pages de ses deux premiers numéros, le Comité Directeur avait envisagé dans un premier temps d’avancer la publication du département Médical concernant le tutorat M-Vieplus. Le travail nécessaire permettant d’aboutir à une publication de qualité sur les deux premiers N° de l’année 2013 risquant de mettre à mal le nouvel équilibre et la réussite toute fraiche de ce département, il a finalement été décidé de profiter de cette situation pour demander au département Enseignement, au repos forcé en ce début d’année, de sélectionner et de rééditer un Bulletin Scientifique portant sur le thème de la mesure de la Dépense Energétique en situation. La publication qui a été sélectionnée dans le cadre du tutorat E/Enerdep est issue d’un chapitre extrait de l’ouvrage sur l’Entraînement Scientifique Individuel consacré à la mesure de la charge énergétique induite par l’activité d’entraînement.

Le Comité Directeur

 

DEPARTEMENT MEDICOSOCIAL

Il a poursuivi sa mise en place progressive de sites et de circuits de rééducation en France avec indications d’impositions de DE en fonction du poids des sujets et des repères topographiques et chronométriques qui feront l’objet de guides spécifiques à disposition du secrétariat général de l’ASTB et des secrétaires des CSTB régionaux supports. Une douzaine de circuits « rééducation » font l’objet de ce projet de validation.

 

Tutorat M/VIEPLUS : Trois circuits ont fait l’objet d’une épreuve de validation complète puis d’un enregistrement au catalogue des circuits labellisés : il s’agit des circuits « Planfoy » près de Saint Etienne (42), « Pré de l’Arc » près de Prapoutel (38), « Rovorée » près d’Yvoire (74). Les données pratiques et protocoles concernant les modalités d’utilisation de ces « circuits rééducation » ainsi que quelques exemples et données concernant les méthodes utilisées et utilisables pour valider et labelliser ces mêmes circuits ont été publiés dans les Bulletins Scientifiques N°1 et N°4-2012.

La période estivale a été mise à profit pour tester la possibilité d’étalonner quelques « circuits rééducation » a priori moins favorables que ceux précédemment sélectionnés et caractérisés en particulier par des sols irréguliers, des dénivelés plus conséquents, voire même des utilisations partielles de voies de circulation.

Le premier fut le « sentier handisport » de descente pour fauteuils FTT  entre Prapoutel et les Adrets. L’analyse qui en a été faite confirme le bien fondé de la première décision. L’enregistrement de ce sentier dans les sites de rééducation « Autoeval » est à exclure. Seule l’utilisation handisport s’avère correcte et sous réserve de l’enlèvement de certains obstacles infranchissables comme ornières trop profondes, arbres abattus, etc. Cependant sous cette réserve, le département Médicosocial sera susceptible de proposer à la Fédération une série d’essais contrôlés par cardio-fréquencemétrie après étalonnage fréquence cardiaque-dépense énergétique en fauteuil soit sur terrain soit au Laboratoire.

Le second est le circuit « Passementiers modifié » à Aveizieux qui pour l’instant  reste lui-même mal adapté : en-dehors des dénivelés non négligeables imposant de respecter très soigneusement des planning de marche adaptés aux niveaux d’aptitude initiale, l’utilisation de tronçons de routes aux bas-côtés non équipés, fréquentées par un nombre de véhicules non négligeable, impose de restructurer ce circuit. Ceci a été réalisé avant la fin de l’année en complément du circuit « Bord du lac » proche du camping Mathieu à Yvoire.

Ce tutorat sera prolongé en 2013 et complété par une phase expérimentale en laboratoire pour vérification du modèle ASTRABIO© prédictif des Dépenses Energétiques à la marche en pentes négatives et positives. Ce tutorat implique aussi, comme le souhaitait le CD, les trois autres départements.

 

DEPARTEMENT RECHERCHE

Deux tutorats complémentaires étaient gérés par ce département en 2012:

R/ASTRABIO© :

Il s’agit d’un travail de recherche fondamentale ayant pour objectif d’aboutir à un modèle mathématique de bioénergétique humaine purement « physiologique », excluant les coefficients empiriques résiduels en provenance du modèle empirique de prédiction de l’EPOC.

R/DE-VIDEO©

Le second est un travail de recherche appliquée dont l’objectif est de réaliser un automate de prédiction de la dépense énergétique pour le tennis afin d’améliorer le suivi de cette activité et de prévenir les pathologies liées à une gestion déficiente.

Il  a consisté à compiler les différents programmes mis au point par l’ASTB ainsi que l’algorithme du modèle Astrabio© (fichier vidéo, détection des coups, détermination des coordonnées X et Y, algorithme de séquençage (AF) simplifié) en un seul logiciel ergonomique sous langage PYTHON. Lors de ce travail, le logiciel de tracking utilisé a été remplacé par un logiciel original.

La mise au point  complète de ce logiciel a pris plusieurs mois de retard et décalé d’autant la réalisation du premier automate breveté à destination des joueurs et entraîneurs de tennis ainsi que  et la reprise du travail fondamental sur le modèle mathématique de bioénergétique humaine qui a donc été repoussé au second semestre 2013.

 

DEPARTEMENT TECHNIQUE

Les activités complémentaires de gestion, d’entretien et de prêts de ce département sont regroupées sous trois sections : documentation, locaux, matériels.

En 2012 le site ASTB a été refondu ; des mises à jour régulières ont été  effectuées et les publications d’un éditorial, de la Voix du Fondus et du Bulletin Scientifique ont été réalisées tous les trois mois. La médiathèque a renouvelé ses abonnements de revues (Le Particulier, « PC sénior », etc.) ; en revanche la numérisation des documents photos, diapos et films interrompue faute de temps a été repoussée à 2013. Différents matériels ont fait l’objet d’acquisitions : M/VIEPLUS  tensiomètre, éthylomètre, T/ENERLIB : Chacon de ECOWATT  et réalisation d’un socle de rehaussement du tapis pour travail expérimental sur les pentes négatives ; R/DEVIDEO : PC portable, caméra C960DVR, interface Dazzle logiciel  Pinaccle, mât réglable, réalisation d’un socle pour caméra avec haubanage, réalisation de plots béton, boîte de rangement; Direction : I-PHONE 4S, remplacement du caméscope par la caméra C960DVR et PC portable AZUS.

Les conventions concernant les locaux de Chassieu et Prapoutel (Laboratoire, Direction, Secrétariat, Stages, Médiathèque, Archives….) qui sont renouvelées annuellement systématiquement permettent un entretien satisfaisant de ces locaux : (révision des pompes à chaleur réversibles,  remise à jour de l’inventaire, changement de baie vitrée cassée ; réfection des joints d’étanchéité des huisseries, changement de lave-vaisselle, réfection de papiers peints).

Sont prévus en 2013 : une restructuration du labo des Tarentelles, la fin de l’expérimentation sur la prédictions des dépenses énergétiques à la marche en pentes positives et négatives, le prêt de longue durée du tapis au CSTB 01BOURG01, l’élimination de l’ancienne pompe à chaleur réversible, la réfection des peintures salon-séjour et des carreaux de terrasse du local des Agnelins.

 

DEPARTEMENT ENSEIGNEMENT 

Le nouveau site est rentré dans son régime de croisière en 2012 : une mise à jour trimestrielle a été réalisée  systématiquement de façon à présenter dans chaque N° de la Voix du Fondus les activités et les résultats obtenus dans le cadre des tutorats de chaque département. Ces publications ont été complétées comme prévu par des articles plus conséquents dans les Bulletins Scientifiques.

Ces publications seront poursuivies en 2013 avec comme objectif d’accentuer l’effort concernant les publications de vulgarisation scientifique sur la mesure de la dépense énergétique, en particulier une Notice technique détaillée sur la mesure à partir d’une seule caméra (tutorat R/DEVIDEO),  un Guide de vulgarisation scientifique sur l’utilisation des sites et des circuits naturels de rééducation métabolique-respiratoire-cardio-circulatoire MERCI-astb©.

Leave a comment

Une question ? Contactez-nous !